entrepreneurs-les-aides-existantes-pour-creer-votre-boite

Êtes-vous un créateur d’entreprise ou un repreneur ? Saviez-vous qu’il existe à présent une multitude aides à la création d’entreprise ? Découvrez à travers ce billet, ces aides, les avantages et leurs conditions d’obtention qui y sont associés. Peu importe votre projet, retenez bien qu’il y a forcément des aides qui vous conviendront.

Les principales aides pour la création d’entreprise 2019

·         Les réductions de charges sociales

Il s’agit en effet d’une aide permettant d’alléger le coût de la protection sociale du dirigeant dès le commencement : l’ACCRE. Auparavant, cette aide est destinée uniquement aux demandeurs d’emploi, aux créateurs d’entreprise ou encore aux bénéficiaires des minimas sociaux, mais à partir du 1er janvier 2019, celle-ci s’est étendue à tous les créateurs d’entreprise. Tous les types d’entreprises peuvent en bénéficier, y compris les auto-entreprises.

·         Les subventions à la création d’entreprise

Désormais, on peut recenser cinq subventions à la création d’entreprise à savoir la subvention FISAC concernant la rénovation des commerces de proximité, la subvention CAP ‘Jeunes conçue pour les créateurs de moins de 26 ans, la subvention Agefiph destinée aux créateurs d’entreprises reconnus handicapés, la Bourse French Tech accompagnée par des aides aux jeunes entreprises innovantes et la subvention FDI, une aide d’environ 750 euros versée principalement dans la première année de la création d’entreprise. Si vous voulez plus d’informations, n’hésitez pas à demander des renseignements auprès des conseils départementaux.

·         Les prêts à taux zéro pour la création d’entreprise

Les prêts à taux zéro permettent en outre de faciliter l’obtention du reste des financements tout en venant en complément de prêts bancaires. Il faut souligner que le prêt Nacre est en cours de changement suite à sa régionalisation. Donc, tous les créateurs d’entreprise peuvent disposer actuellement du prêt Nacre à taux zéro et d’un prêt d’honneur du réseau Initiative France.

·         Les aides de Pôle Emploi concernant la création d’entreprise

Les aides de Pôle Emploi comprennent le maintien de vos allocations et l’ARCE (une aide qui permet de toucher vos allocations sous forme de capitale).

·         Les fonds de garantie

Les fonds de garantie sont très plébiscités par les banques. Et pour cause, à l’occasion de la création de l’entreprise, ceux-ci viennent en garantie du prêt contracter. Donc, un organisme peut vous garantir des fonds de garantie France active, de garantie Égalité Femmes, de garantie Égalité Territoire et de garantie création BPI France.

·         Les accompagnements à la création d’entreprise

Parmi les accompagnements ou les formations spécifiques à la création d’entreprise, on notera le CAPE : un contrat d’accompagnement consolidé, qui doit être signé par le porteur de projet et l’organisme spécialisé en création d’entreprise. Ce type de contrat permet de tester notamment un projet à l’avance et d’intégrer également une couveuse d’entreprise. Ensuite, on distingue aussi les 5 jours pour entreprendre des CCI et les formations régionales à la création d’entreprise.

·         Le financement participatif pour lancer sa boîte

Dans la liste des aides à la création d’entreprise, on peut trouver également le crowdfunding communément appelé le financement participatif. À titre informatif, il s’agit d’un nouveau mode de financement public permettant de présenter son projet au grand public sur une plateforme internet. Aussi, vous pouvez inciter les particuliers à offrir de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *